Appelez-nous au 03 86 51 23 84

Expert forestier

GESTION FORESTIERE

En termes de gestion de leurs actifs forestiers, les attentes des propriétaires sont multiples. Elles dépendent essentiellement de leur situation personnelle (âge, fiscalité, sensibilité, ...) et des caractéristiques de la forêt (essences, structure des peuplements, terme d’exploitation, ...).

 

Il convient alors de bâtir une stratégie de gestion adaptée aux particularités de la forêt, mais également aux objectifs et aux besoins de chaque propriétaire.

 

Cette gestion personnalisée, basée sur une confiance réciproque, s’inscrit impérativement dans la durée.

 

D’autre part, la gestion d’une forêt ne se résume pas à la sylviculture. L’optimisation de la fiscalité, la connaissance de l’économie forestière, le suivi de la filière forêt-bois et des réseaux associés sont essentiels à la valorisation d’un patrimoine boisé.

 

La maîtrise de ces différents aspects de la gestion forestière nous permet d’accompagner les propriétaires dans toutes les étapes de leurs projets d’investissement.

Gestion administrative

 

 

 

La rédaction des documents de gestion (Plan Simple de Gestion, Code de Bonnes Pratiques Sylvicoles, ...), selon les objectifs arrêtés avec le propriétaire, assure l’organisation des différentes interventions sylvicoles et permet de planifier les recettes et les dépenses pour les années à venir.

 

Pour garantir un suivi régulier des propriétés, les documents de gestion sont complétés par des budgets prévisionnels dans lesquels les flux financiers sont détaillés.

Gestion administrative

L’utilisation d’un logiciel de cartographie spécialisé (Système d’Information Géographique – MAPINFO) et de récepteurs GPS facilite la réalisation de cartes des peuplements forestiers détaillées.

Gestion administrative (suite)

Le coût de réalisation de cette route forestière, située sur la commune de Dixmont (Yonne), est de l’ordre de 70 000,00 € HT par kilomètre. D’une longueur globale de 3 200 m, elle dessert un massif de près de 300 ha appartenant à plusieurs propriétaires.

Ce projet a bénéficié de subventions de l’Europe (FEADER), de l’Etat et du Conseil Régional de Bourgogne à hauteur de 80 % du montant global HT de l’investissement.

 

 

Lorsque l’aménagement d’une forêt nécessite des investissements lourds (desserte forestière, aire de stockage du bois, reboisement, ...), un propriétaire forestier a la possibilité, sous certaines conditions, d’accéder à des subventions publiques.

 

Ces aides financières peuvent être accordées par l’Europe, l’Etat, les Conseils Régionaux et, dans certains cas, les Conseils Généraux.

 

Actuellement, le taux des subventions accessibles fluctue entre 30 et 80 % du montant HT de l’investissement.

 

Notre implication au sein de la filière nous garantit d’être constamment informés des possibilités d’accès à ces soutiens financiers. Nous accompagnons alors les propriétaires forestiers dans la constitution des dossiers de demande de subvention et la perception des aides publiques.

 

 

  • Gestion administrative de groupements forestiers (et autres sociétés civiles)

La constitution de groupements forestiers ou de groupements fonciers ruraux se généralise. Ces sociétés civiles immobilières spécialisées dans la gestion d’actifs forestiers et ruraux permettent de partager la propriété d’un domaine, de le gérer et de le transmettre sans être contraint de le démembrer.

 

En collaboration avec des notaires et des avocats, nous accompagnons les propriétaires forestiers investisseurs pour la constitution de ces sociétés civiles immobilières.

 

Par la suite, ces structures nécessitent une gestion administrative, fiscale et juridique. Nous assurons actuellement le suivi d’une cinquantaine de groupements forestiers et groupements fonciers ruraux à des degrés divers d’implication. Les partenariats que nous entretenons avec des centres de gestion, des experts comptables, des juristes, des avocats nous permettent de nous tenir informés de l’évolution des réglementations et d’appliquer celles-ci à la gestion des patrimoines des propriétaires. 

 

 

  • Location des droits de chasser

 

Selon la situation géographique, la composition de la forêt, la nature et la densité du gibier, la location du droit de chasser peut constituer un revenu significatif pour un propriétaire. 

 

Notre cabinet gère actuellement près de 80 baux de location du droit de chasser sur la Bourgogne et les régions limitrophes.

 

Bien que la moyenne soit aux alentours de 20,00 €/ha/an, la location d’un territoire de chasse peut fluctuer de quelques euros par hectare et par an dans le Morvan à plus de 100,00 €/ha/an pour les massifs les plus convoités.

Location de droits de chasser

Gestion technique

 

Les documents de gestion durable (Plan Simple de Gestion, Code de Bonnes Pratiques Sylvicoles, ...) établis en partenariat avec les propriétaires forestiers génèrent des interventions sylvicoles.

La bonne organisation de ces chantiers et le choix d’intervenants compétents sont les garanties d’une gestion forestière performante.

 

 

Le martelage et la mise en vente de bois

Ces billes de pied de douglas, de qualité exceptionnelle, ont été exploitées dans une forêt du Morvan.

 

  • Le martelage et la mise en vente de coupes de bois

 

Chaque année, nous présentons sur les marchés plus de 40 000 m³ de bois feuillus et résineux. Selon les caractéristiques des lots de bois (essence, volume global de la coupe, volume unitaire des arbres, situation géographique, qualité de la desserte, ...), les coupes peuvent être proposées dans des ventes groupées (mise en concurrence des acheteurs) ou négociées à l’amiable auprès d’exploitants forestiers sélectionnés pour la qualité de leur travail.

 

 

 

  • Les travaux forestiers

 


Le Cabinet accompagne les propriétaires pour l’organisation, le suivi et la réception de travaux sylvicoles (reboisement, entretien des plantations, taille de formation, élagage, ...).

Les travaux forestiers

Dans la mesure du possible, la pérennité des peuplements, tant feuillus que résineux, est assurée par régénération naturelle. Cette étape de la gestion forestière nécessite beaucoup d’observation et quelques travaux forestiers (dégagements et dépressages).

Par expérience, on note que l’obtention d’une régénération naturelle est,
en moyenne, 3 à 4 fois moins coûteuse qu’un reboisement.

Le coût d’une régénération naturelle de douglas excède très rarement
1 000,00 €/ha contre 3 000,00 à 3 500,00 €/ha pour une plantation à une densité de 1 330 plants/ha.

La conception d'infrastructures

Cette infrastructure, d’une longueur de 2 350 m, assure la desserte d’une forêt de production de 280 ha située sur la commune de Lacour d’Arcenay, en Côte d’Or.

La route forestière se termine par une place de retournement qui facilite les manœuvres des camions grumiers. Désormais, la distance maximale de débardage n’excède pas 400 m.

 

 

 

  • La conception d'infrastructures

 

 

 

La desserte est essentielle à la bonne gestion d’un massif forestier. Les réalisations de routes forestières et de places de dépôt sont des chantiers complexes tant dans le bouclage des dossiers financiers (recherche de subventions, conception de projets groupés, …) que dans l’organisation, le suivi et la réception des travaux.

 


Chaque année, nous assurons la maîtrise d’œuvre de chantiers de création de routes forestières pour un linéaire global généralement compris entre 5 et 10 kilomètres.

Gestion comptable et fiscale

Quelle que soit la superficie de leur massif, les propriétaires forestiers ont la possibilité d’être assujetti à la TVA (l’engagement volontaire devient obligatoire lorsque le montant moyen des ventes de bois atteint annuellement la somme de 46 000,00 € HT).

 

Ces formalités fiscales nécessitent alors la tenue d’une comptabilité simple. Notre cabinet peut apporter son soutien aux propriétaires pour l’enregistrement des pièces comptables, le calcul de la balance de TVA et l’établissement des déclarations fiscales à déposer au centre des impôts.

 

Notre volonté d’accompagner les propriétaires aux différents stades de la gestion de leur forêt nous conduit à apporter notre concours pour satisfaire les multiples formalités fiscales telles qu’une demande de certificat ISF ou MONICHON, une déclaration ISF, le calcul du revenu cadastral d’un massif ou bien encore une déclaration 2072 pour un groupement forestier ou un groupement foncier rural, ...).

 

Ces prestations sont généralement à l’origine de partenariats avec des centres de gestion ou des experts comptables.

 

Assistance juridique

La gestion et l’exploitation d’un massif relèvent de nombreuses réglementations (droit forestier, droit rural, droit de l’environnement, droit des collectivités territoriales, droit de l’urbanisme, droit fiscal, ...).

 

Il est parfois difficile de trouver son chemin dans les méandres de ces différentes règles.

 

Nous nous tenons régulièrement informés de l’évolution de ces lois et plus particulièrement de leurs modalités d’application.

 

Le recours à des notaires, des avocats spécialisés et des juristes est parfois nécessaire pour étudier les situations les plus complexes.

 

Cliquez ici pour retrouver quelques actualités juridiques de la filière forestière.